Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 novembre 2000

L'Ecole des maris

L'école des maris,

de Molière

mise en scène et costumes de Thierry Hancisse

 

Par la troupe de la Comédie-Française

 

durée : 1 h20

au Théâtre des Célestins, Lyon,

 

du 26 septembre au 14 octobre 2000

 

(par Annie Forest-Abou Mansour)

 

"Pour saluer l'an 2000, la Comédie-Française a rendu hommage à son patron, Molière, en présentant six de ses œuvres (. . .) Parmi elles, L'Ecole des Maris est sans doute la plus rare, et la plus charmante, avec sa fin naturellement astucieuse, sans les fréquents artifices de conclusion."

Comme l'écrit Voltaire, "L'école des maris affermit pour jamais la réputation de Molière. C'est une pièce de caractères et d'intrigues". En effet, cette comédie en trois actes, à l'aspect souvent farcesque, est non seulement comique. mais elle est aussi dotée d'une grande richesse psychologique et dramatique. Dans ce classique, toujours d’actualité puisqu'il exprime en fait le drame de l'humaine condition avec, entre autres, le thème de l'absence de réciprocité dans l'amour, les objectifs moliéresques sont atteints: divertir, plaire, faire réfléchir.

Mais surtout, dans la pièce mise en scène par Thierry Hancisse, ces objectifs sont valorises par l'expressivité du jeu et des mimiques des acteurs, par leur diction et leur ton qui font oublier les contraintes de la versification. Le décor sobre et suggestif où volettent de légers papillons blancs, transfiguré par des jeux d'ombre et de lumière crée toute une poésie de pure théâtralité et de magie. A la fin de la pièce, l'arrivée dans la nuit du commissaire et du notaire maquillés et vêtus de noir plonge même le spectateur en plein fantastique. Avec Thierry Hancisse, on passe du théâtre texte à la théâtralité.

21:11 Publié dans Théâtre | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.