Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 décembre 2009

Orages ordinaires

ORDINARY  THUNDERSTORMS

 William BOYD 

Bloomsbury, 2009

 

(par Mireille Bourjas)

 

                                                                                                                                                      

ordinary.jpgSelon l’Evening Standard, c’est le livre de l’année.

William BOYD, écrivain écossais, est très connu en France et ses ouvrages ont tous été traduits en français. Révélé, en 1981, par son A good man in Africa, l’auteur n’a cessé de produire des best sellers.

Ecrivain hyperréaliste qui essaie de rendre ses textes aussi authentiques que possible, W.Boyd a l’art consommé de nous faire aimer ses personnages.

Dans Orages ordinaires, il  explore avec maestria la question de l’identité et le fait que l’être humain ne puisse pas être la même personne toute sa vie. Adam Kindred, jeune climatologue spécialiste des nuages, va expérimenter plusieurs changements de vie. A la suite d’une série de hasards malheureux, il est soupçonné du meurtre d’un allergologue qui est un des personnages-clé de l’industrie pharmaceutique anglaise. Pour échapper aux recherches, il n’a qu’une issue, se cacher et disparaître et devenir quelqu’un d’autre. Mais en 2010, dans une capitale européenne, la tâche n’est pas aisée.

20:37 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)