Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 septembre 2008

Un livre à lire, à relire et à méditer inlassablement…

 

NOIR SILENCE
François-Xavier VERSHAVE
Editions des Arènes,  2000.

(Par Joëlle Ramage)

 

 

noir image.jpgCe livre extrêmement documenté a pris place dans les œuvres contemporaines qui dénoncent l’exploitation de l’Homme africain par l’Occident. Pas tout à fait récent, ce livre – qui donne des noms et des dates - n’en est pas moins d’une troublante actualité. Actualité d’un pays, la France, qui attise toujours les conflits ethniques et déverse des armes sur des régions à feu et à sang, pour rester maître du seul vrai pouvoir : l’argent. Actualité d’un pays, la France, qui soutient toujours des dictatures pour pouvoir continuer à profiter des matières premières et des richesses minérales de pays aux sols et sous-sol généreux, où l’espérance de vie se situe parfois en dessous de quarante ans. Actualité d’un pays, la France, qui occupe toujours des positions militaires dans plusieurs de ces régions, de manière à s’assurer une coopération intéressée avec les élites au pouvoir, l’objectif non avoué étant d’intégrer, de façon durable, certains états francophones dans le cadre de sa planification géostratégique. Actualité d’un pays, la France, qui ne souhaite pas voir disparaître les paradis fiscaux, tant ceux-ci sont importants pour cacher l’argent des réseaux mafieux, celui des commissions du pétrole, des rétro-commissions sur les ventes d’armes et les casinos…

 

Ce livre retrace aussi la complicité de la France dans les assassinats des Thomas Sankara (Burkina Faso), Sylvanus Olympio (Togo), Medhi Ben Barka (Maroc) et d’autres…qui ne servaient pas ses intérêts directs. Du Maghreb à l’Afrique noire, la France a œuvré et continue d’oeuver dans l’ombre de ses réseaux, longue chaîne de ramifications complexes et obscures, qui de Foccard (sous De Gaulle) à Sarkhozy, en passant par tous les gouvernements intermédiaires, qu’ils soient de Droite ou de Gauche d’ailleurs, étend ses bras tentaculaires comme une pieuvre.

 

Ce livre met également en cause un très grand nombre de politiciens Français, de Pasqua à Chirac, en passant par Miterrand ou Rocard, de barbouzes et autres services secrets français, de puissantes multinationales comme Bolloré ou Bouyges, qui ont contribué à destabiliser l’Afrique, à l’humilier et à l’apauvrir, et contre lesquels François-Xavier VERSHAVE n’avait pas hésité à s’attaquer.

 

Lorsque la lecture de ce puissant ouvrage est achevé, on comprend aisément que c’est l’Europe, dont la France, qui fabrique aujourd’hui les sans-papiers africains, les clandestins, l’Europe, dont la France qui les exploite et les expulse…

 

L’auteur, grand pourfendeur de la « Françafrique » est mort en 2005, à l’âge de 59 ans. L’ensemble de l’Afrique était idéologiquement à son chevet et le pleurait. La virulence de son combat et la force de son engagement intime étaient animés par la dénonciation des exactions commises par la France sur les pays d’Afrique, supplantée par l’idée utopique mais éternelle de l’égalité entre les Hommes et de la mise au ban du racisme.

20:20 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.